Prendre un café

Il y a deux expériences : le café solitaire et celui à plusieurs. Je parle de la seconde.

Anticipation : trouver sa place autour de la table – à côté de qui, en face de quoi, le dos à quoi et les pieds, …

Lâcher-prise : quoi choisir cette fois-ci, que tenter, « tu prends quoi ? »

S’engager : ce dernier instant avant d’indiquer – café, demi, Perrier-rondelle, casa, … tenter des trucs, demander la liste des jus, …

Conservation : conserver son choix et se préparer à la premier gorgée.

Ensuite, les discussions se lancent et l’arrivée des boissons permet à celles-ci de se cristalliser dans le plus-que-présent – car les conversations de comptoir ne se subliment que dans l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.