Le cinéma

Le cinéma est une expérience du plus-que-présent. On peut être spectateur et vivre le film au présent ou alors acteur et vivre le film au plus-que-présent.

Pour cela :

  • Se laisser s’attacher aux différents acteurs du film ; sans filtre sur la qualité de leur jeu. On y est quand on se prend d’amitié pour un personnage du film.
  • Se laisser captiver par l’histoire comme si elle était essentielle pour soi ; sans filtre sur la cohérence du déroulé. On y est quand on pleure ou rit d’une situation.
  • Se laisser ressentir le décor comme si c’était un rêve ; sans filtre sur la pertinence. On y est quand on aimerait y être.
  • Se laisser, …

« Se laisser » est un verbe pronominal du plus-que-présent et le cinéma est un lieu parfait de son expérience. Au plus-que-présent, il n’y a ni navets, ni chefs d’oeuvre ; juste de bons et mauvais moments à vivre.

C’est une fois le film terminé que son analyse technique peut s’effectuer comme une rétrospective – sans oublier pour autant tout le plaisir que l’on a eu à vivre la projection – se projeter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.