Henri Michaux – le cannabis et le tapis volant

Partir avec Henri Michaux en dehors : s’envoler, s’enfoncer, s’émerveiller aussi…

Dans son livre Misérable Miracle, Michaux écrit ceci : « Quiconque prend du haschisch en tant que témoin d’une expérience après avoir pris de la mescaline quitte une voiture de course ou une locomotive électrique de longue distance pour un poney. » Il prend le soin d’ajouter en note de bas de page : « Un poney, toutefois, révèle des surprises qu’on ne peut percevoir à partir d’une locomotive. » 

https://sensiseeds.com/fr/blog/henri-michaux-le-cannabis-et-le-tapis-volant-partie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.