Se confiner – un verbe du plus-que-présent

Au lancement de ce blog, j’écrivais que « le temps est venu semble-t-il pour les hommes de vivre l’expérience du plus-que-présent : une conscience nouvelle de soi et des hommes. » Il est probable que le confinement généralisé lié au Coronavirus soit un nouveau marqueur de ce temps venu. Au plus-que-présent, confiner est verbe plus que jamais pronominal : c’est un verbe d’action. Je ne suis pas confiné > je me confine.  Suivant le niveau de conscience que l’on a du plus-que-présent, se confiner se réalise différemment > ici 3 progressions pédagogiques. Niveau 1 : dans la conception classique du temps et de l’espace. « Le temps s’écoule et l’espace s’emplit. » Conservation : Chez soi. Les meubles, les murs, le plancher, l’eau, l’électricité, Lire plus …