Lisbonne

Lisbonne – la Baixa. En pleine conquête du monde, un séisme – 1755 – permet d’ouvrir la ville sur l’horizon. On viendra de loin, pour se retrouver, se nourrir, se voir, s’apaiser. Dans ce quartier, tout est fait pour adoucir le retour du voyageur (la lumière apaisée par les reflets, les pas par le pavage lisse, les étals par les poissons frais, les azulejos souvenirs) – entre deux eaux – l’envie de partir et l’envie de revenir. Une belle première journée. Lisbonne – Bélem. Pour protéger et accueillir les explorateurs commerçants – rien n’est laissé au hasard : citadelle, châtaignes chaudes, somptueuse cathedrale et musée d’art contemporain. Plus loin, les azuléjos, ces carreaux qui cristallisent les époques. Enfin, ce soir Lire plus …

Le Grand Restaurant

  View this post on Instagram Identités culinaires chez Jean-François Piège Aussi loin qu’on s’en souvienne, il existe toujours un petit plaisir gustatif et olfactif – où on se retrouve. Le tabouret de la cuisine pour le plus petit, au bout de la table. Les œufs au plat dans leurs poêlons. Des cornichons, des pommes de terre et une raclette. Des croque-monsieur cramés. Des filets de merlan à la sauce tomate. Des BN dans du lait froid. Du coca sur la table du salon. Du couscous. De la blanquette. Du gigot de 7 heures. De la choucroute. Une cuisine de maison, des instants de goûter, des recette bien à soit. La table du repas. Le pain et le vin. Déjeuner, Lire plus …

Identités culinaires

Rétrospectives Aussi loin qu’on s’en souvienne, il existe toujours une expérience gustative et olfactive – où l’on se retrouve. La place des uns et des autres autour de la table quotidienne, les rôles de chacun et les tours de rôle (le pain, le frigidaire, le dessert, la vaisselle, …). Et son plat préféré, tant attendu, et son plat détesté, tant redouté. Introspectives Déjeuner, c’est rompre le jeûne pour se retrouver à nouveau. Eprouver des odeurs connues, mettre des noms sur les viandes, les légumes, les fruits. Respecter un ordre dans la dégustation de l’assiette. Le repas c’est une inspiration introspective : rien n’est laissé au hasard – c’est tout son être qui s’active, un moment d’une présence culturelle inouïe. Discerner Lire plus …